Archive | Non classé RSS feed for this section

Le Groenland miné par son indépendance

10 Juil

Journal Métro

L’Arctique se réchauffe, et le Groenland a le regard tourné vers son indépendance économique, lui qui aspire à devenir un acteur majeur dans le marché mondial des minerais. Mais en forant leur territoire pour en extraire les ressources qui y sont enfouies, les Groenlandais risquent de changer leur pays – pour le meilleur et pour le pire.

Sillonnant en traîneau la mer glacée du fjord de Tasiilaq, à l’est du Groenland, mon guide, un chasseur de phoques inuit aux joues rosées, presse sa meute de 14 chiens vers les montagnes à l’horizon. Soudain, une motoneige nous dépasse, filant comme une flèche. «Aujourd’hui, les jeunes les préfèrent aux traîneaux à chiens», me dit Dines Mikaelsen, gesticulant avec son fouet en peau de phoque vers le véhicule qui disparaît déjà au loin.

Ce moment résume en une seule métaphore le pays lui-même. Le Groenland, cette nation arctique autonome de 57 000 âmes…

View original post 1 063 mots de plus

Le livre rouge du Parti Québécois

23 Sep

En réaction au dernier billet de Johanne Marcotte, je n’ai pu m’empêcher de partir à la recherche du petit livre rouge d’où Pauline Marois tire ses « vieilles théories marxistes reposant sur la “lutte des classes” »…

Ne le cherchez plus, le petit livre rouge du Parti Québécois était dans ma bibliothèque.

Vous aimez? Partager ce billet sur Twitter ou Facebook!

Bonne Fête nationale

22 Juin

Mot du CNJ à l’occasion de la Fête nationale :

Chères Québécoises,

Chers Québécois,

Cette fin de semaine, nous nous rassemblerons aux quatre coins du Québec pour célébrer notre culture dont nous sommes fiers. C’est ensemble que nous la construisons et que nous l’enrichissons par nos apports culturels de tous les horizons. Chaque année, la Fête nationale est l’occasion de fêter notre diversité et de la proclamer haut et fort.

Le printemps que nous venons de traverser n’a toutefois pas été de tout repos. En effet, nous en avons vu de toutes les couleurs. Les étudiants ont d’abord refusé le cynisme et réclamé une plus grande participation aux décisions politiques. Leur combat s’est ensuite étendu à toute la société, et pendant des mois, nous avons assisté, et participé à un grand éveil collectif. Nous en avons non seulement profités pour nous questionner sur la place de l’enseignement dans notre société, mais aussi sur les valeurs profondes qui nous animent.

Dans ce contexte, la Fête nationale prend une dimension toute particulière cette année. Ensemble, nous aurons ainsi l’occasion de nous réunir pour réfléchir au destin que nous voulons.

Soyons fiers de ce que nous sommes,

Soyons conscients de ce que nous pourrions être,

Et nous serons plus de 50 à nous écrier : vive le Québec!

L’exécutif national des jeunes du Parti Québécois vous souhaite :

Bonne Fête nationale!